Il semblerait que vous venez de United States, mais le site actuel que vous avez sélectionné pour la visite est France. Voulez-vous changer de site ?

Oui, merci. No, je souhaite rester sur le site actuel.

Le parcours de 40 services vers les technologies numériques de l’eau

Les technologies numériques de l’eau existent déjà. C’est la conclusion d’un nouveau rapport, rédigé par l’International Water Association (IWA) et Xylem, qui passe en revue l’état actuel des technologies numériques dans le secteur de l’eau et les leçons apprises par 40 services à travers le monde. Téléchargez le rapport maintenant pour découvrir ses principales découvertes et obtenir la feuille de route de la transformation numérique de votre service de l’eau.

Télécharger le rapport « Digital Water »

Le secteur de l’eau n’a jamais fait face à d’aussi grands défis, mais il n’a jamais eu non plus autant d’opportunités de les relever grâce aux nouvelles technologies numériques. Le rapport rédigé par l’IWA et Xylem, Digital Water :Industry Leaders Chart the Transformation Journey, montre comment les leaders du secteur de l’eau utilisent les solutions numériques pour résoudre les problèmes liés à la pénurie, à la résilience, et au coût de l’eau.

Les technologies numériques de l’eau, également appelées les technologies intelligentes de l’eau, l’Internet de l’eau ou l’eau 4.0, concernent l’utilisation des données, de l’automatisation et de l’intelligence artificielle afin d’améliorer les services et l’utilisation de l’eau. Les services de l’eau utilisent désormais les technologies numériques afin d’élargir les ressources en eau, de réduire les débordements d’égouts de 4 milliards de litres par an et de diminuer drastiquement les pertes d’eau non génératrice de revenus.

Les solutions numériques fournissent également une base pour assurer la stabilité financière des services de l’eau. Ces solutions ne se contentent pas d’améliorer le service client et l’accessibilité, elles génèrent également des économies de coûts et d’énergie en eau qui étaient jusqu’ici impensables.

Une feuille de route pour la transformation numérique du secteur de l’eau

« L’avènement de l’économie liée aux technologies numériques de l’eau va bouleverser la donne en permettant, au secteur de l’eau et à ses clients, d’évoluer vers un nouveau modèle de gestion de l’eau en milieu urbain, écrit Kalanithy Vairavamoorthy, directeur exécutif de l’IWA. Le rapport propose aux services de l’eau une feuille de route afin d’évaluer leur parcours vers les technologies du numérique et de savoir quelles nouvelles démarches ils peuvent entreprendre pour cultiver leur maturité numérique. »

Le rapport co-écrit par Will Sarni, PDG de la Water Foundry, se base sur des entretiens, des sondages et des informations récoltées auprès d’environ 50 cadres de services de l’eau et plus de 20 experts du sujet.

« Cela a été un grand honneur de travailler aux côtés de l’International Water Association et de la Water Foundry afin d’examiner dans le détail les données et l’eau, indique Patrick Decker,

Président et PDG de Xylem. Personne ne peut résoudre seul tous les enjeux liés à l’eau. En retraçant le parcours vers le numérique et en recueillant l’expérience de douzaines de services pionniers, nous entamons un dialogue et construisons un socle de connaissances qui peuvent instruire et inspirer les responsables de la gestion de l’eau partout dans le monde. »

Évaluer la maturité numérique de votre service de l’eau

Le rapport ne donne pas seulement un aperçu du secteur de l’eau, mais est également conçu comme un outil de travail pour les services de l’eau. Le rapport comprend la Digital Water Adoption Curve (courbe d’adoption des technologies numériques de l’eau), qui permet aux services d’évaluer leur maturité numérique. 

La courbe débute au stade d’immaturité numérique des services. Puis elle grimpe vers les services qui sont sensibilisés au numérique ou qui ont intégré des technologies du numérique dans leurs procédures. Elle s’élève ensuite vers les services ayant une structure organisationnelle agile et innovante et qui ont pleinement adopté les technologies du numérique.

De nombreux cadres de services de l’eau, interrogés dans le cadre du rapport, comprennent que la transformation numérique n’est pas seulement une opportunité, mais une nécessité. Les services doivent s’éloigner des infrastructures traditionnelles anciennes afin de pouvoir continuer à fournir des services en adéquation avec les demandes de la société.

« Si vous avez le moindre doute, il vous suffit d’essayer, estime Claire Falzone-Allard, PDG de NovaVeolia en France. Commencez par un petit essai. Ce n’est que le début des technologies numériques de l’eau, mais si vous ne les adoptez pas, quelqu’un d’autre le fera. »

Télécharger le rapport « Digital Water »