Il semblerait que vous venez de United States, mais le site actuel que vous avez sélectionné pour la visite est France. Voulez-vous changer de site ?

Oui, merci. No, je souhaite rester sur le site actuel.

L’aéroport de Pékin demande à Xylem de créer une « ville verte »

Les solutions de Xylem produisent 10 % de l’énergie renouvelable de l’ensemble de l’aéroport.
 
L’aéroport international de Pékin-Daxing a ouvert en septembre. Il s’agit du plus grand terminal aéroportuaire en une seule structure, et sa forme rappelle un phénix aux ailes déployées. À la pointe de la technologie, l’aéroport a coûté 11 milliards de dollars et adopte une approche écologique de « ville verte ». Xylem a fourni des systèmes d’évacuation des eaux pour les pistes ainsi qu’un système de pompe géothermique pour le terminal. Pour ce projet, des solutions de pompage peu gourmandes en énergie étaient essentielles.
 
Le nouvel aéroport international de Pékin-Daxing, situé entre Pékin, Tianjin et Hebei, se trouve à une altitude relativement faible. C’est pourquoi les équipements d’évacuation des eaux pour les pistes devaient être extrêmement efficaces et fiables. Il fallait également des pompes peu gourmandes en énergie afin d’atteindre les objectifs du projet en matière d’impact environnemental. Xylem a été choisie pour fournir huit stations de pompage des eaux pluviales comptant 34 pompes Flygt.
 
« Pour ce projet, Xylem a mis sur pied une équipe d’experts qui avaient déjà fourni des solutions pour des aéroports internationaux à de nombreuses reprises, explique Chen Wenbin, directeur des ventes pour le Nord au sein de l’équipe Immeubles commerciaux de Xylem Chine. L’équipe a conçu une solution qui répondait aux exigences particulières de l’aéroport international de Pékin-Daxing en termes d’efficacité et de résilience. »
 
L’aéroport devrait accueillir 45 millions de passagers par an à l’horizon 2021. Tout retard dû à une mauvaise évacuation de fortes pluies entraînerait donc des pertes économiques importantes et de fâcheux désagréments pour les voyageurs. Pour éviter cela, l’aéroport dispose d’un système secondaire d’évacuation qui comprend une conduite pour les eaux de pluie, un réservoir, une station de pompage et un canal de drainage ouvert. Les pompes sont essentielles au fonctionnement efficace des systèmes d’évacuation.

La solution de pompe géothermique de Xylem

Xylem a également participé à la conception du système de pompe géothermique de l’aéroport. Celui-ci chauffe et refroidit les bureaux et les espaces publics de l’aéroport. Son impact environnemental devait également être faible. Les tubes des échangeurs de chaleur ont été enterrés dans 11 000 puits, et deux stations d’énergie comportant huit pompes géothermiques ont été construites.
 
Le système de pompe géothermique utilise la température souterraine constante, ce qui réduit la consommation d’énergie de l’ensemble de l’aéroport. Les pompes AC à haut rendement de Xylem constituent un élément important du système. Elles permettent d’extraire la chaleur du sol en hiver et refroidissent les bâtiments en été. Xylem a fourni 50 pompes à double aspiration VSX de Bell & Gossett pour le système. Les pompes géothermiques produisent 10 % de l’énergie renouvelable consommée dans l’ensemble de l’aéroport.
 
« Les systèmes de pompe géothermique permettent de réduire la consommation d’énergie et les émissions de l’aéroport en fournissant une énergie renouvelable », explique Shi Lin, directeur technique pour les immeubles commerciaux et industriels, et les applications pour l’eau à Xylem Chine.
 
Il ajoute : « Nous avons collaboré pour fournir à l’aéroport une source d’énergie propre qui durera longtemps. »