Un programme d’installations sanitaires permet de maintenir la scolarité des filles

Un programme d’installations sanitaires permet de maintenir la scolarité des filles

Lors d’un voyage récent en Inde, Cecilia Holmquist Östling, employée chez Xylem, a recueilli le témoignage d’écolières du Bengale-Occidental qui lui ont expliqué que les nouvelles installations sanitaires leur avaient permis de continuer leur scolarité. En Inde, le taux de décrochage scolaire des adolescentes est parfois très élevé, notamment dans les écoles où les toilettes ne sont pas accessibles aux filles en période de menstruation. Un programme mené par Water For People avec le soutien de Xylem Watermark permet de changer la donne. 

L’an dernier, Cecilia Holmquist Östling s’est rendue en Inde avec six autres employés de Xylem, tous bénévoles pour Xylem Watermark, le programme de responsabilité et d’investissement social de l’entreprise. Leur objectif : contrôler les stations d’eau potable et les installations sanitaires de la région installés par Water for People et interroger les directeurs d’école et les élèves. 

« Nous étions logés à Calcutta et chaque jour, nous roulions plusieurs heures dans la campagne pour visiter des écoles, explique Mme Holmquist Östling. C’était la mousson. Certaines routes étaient donc en mauvais état et nous avons parfois dû emprunter des motos ou marcher. Nous visitions trois ou quatre écoles par jour. » 

Cecila1.png

Cecilia Holmquist Östling en visite dans une école en Inde.

Water for People, un organisme à but non lucratif qui s’efforce de mettre en place des points de distribution d’eau et des installations sanitaires durables, a choisi le Bengale-Occidental car les habitants de cette région ont très peu accès à l’eau potable et à ce type d’infrastructures. En Inde, plus de 1 000 enfants meurent chaque jour des suites d’une maladie transmise par de l’eau insalubre et 55 % de la population n’a pas accès à des installations sanitaires. 

Les visites de contrôle, qu’il s’agisse d’évaluations locales ou de suivis, sont importantes pour s’assurer que les installations fonctionnent bien et qu’elles répondent aux besoins de l’école, complète Cecilia Holmquist Östling. 

Un programme scolaire qui cible essentiellement les filles 

Water For People a commencé ses opérations proprement dites en Inde en 2005 et s’est associé à Xylem Watermark pour ce programme en 2008. 

« En 2008, nous avons contrôlé notre travail dans les écoles et nous avons découvert que les installations n’étaient pas utilisées comme prévu, explique Katja Neubauer, agent des programmes régionaux pour l’Afrique et l’Inde à Water For People. Le suivi a montré que les filles, notamment, se sentaient mal à l’aise lorsqu’elles utilisaient les sanitaires. Par exemple, dans certains cas, elles devaient traverser toutes les classes pour accéder aux installations. » 

C’est la raison qui a poussé l’organisation à créer un programme scolaire ciblant les filles dans le cadre duquel les écolières participent à la conception des sanitaires. Les nouveaux projets prévoient notamment un placement plus judicieux des installations (à l’arrière ou sur le côté de l’école), des cabines de déshabillage et des incinérateurs reliés directement aux toilettes pour jeter discrètement les serviettes hygiéniques. 

En Inde, le nombre insuffisant de sanitaires pour les filles constitue un grave problème, explique Mme Neubauer. Au moins 23 % des adolescentes indiennes quittent l’école à la puberté et les autres sont absentes en moyenne cinq jours par mois, pendant leurs règles, entre l’âge de 12 et 18 ans, d’après le Conseil de concertation pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement. 

« Actuellement, nous testons les distributeurs de serviettes hygiéniques dans les toilettes, pour que les filles se sentent plus à l’aise, raconte Katja Neubauer. Nous mettons également l’accent sur les programmes d’éducation à l’hygiène, notamment pour combattre les mythes qui entourent les menstruations. » 

Sanitation_block.png

Un bloc sanitaire installé grâce à Xylem Watermark et Water For People.

Des solutions durables 

Le programme scolaire destiné aux filles de Water For People entre dans le cadre de l’initiative Everyone Forever dont l’objectif est de fournir de l’eau et des installations sanitaires à tous. L’organisation rassemble des entrepreneurs locaux, des représentants de la société civile, des gouvernements et des communautés afin de mettre en place des solutions durables qui permettent à la population d’entretenir leurs propres réseaux de distribution d’eau.

« Depuis 2008, Water For People et Xylem Watermark ont aidé 426 écoles et 49 communautés à travers le monde, rappelle Mme Neubauer. En outre, une centaine d’employés de Xylem se sont portés bénévoles pour contrôler nos programmes, un élément essentiel au succès de notre travail. Ils identifient les points forts et les points faibles et cherchent des moyens d’améliorer nos actions. » 

Pour Cecilia Holmquist Östling, la bénévole de Xylem Watermark, ce voyage en Inde restera inoubliable. « C’est une expérience unique qui m’a réellement ouvert les yeux, affirme-t-elle. Les écoliers étaient tellement heureux de nous rencontrer. Ils avaient préparé des danses et des spectacles pour nous. On voyait à quel point ils appréciaient notre travail. Les filles nous ont raconté qu’auparavant, elles n’avaient pas de toilettes ou d’accès à l’eau. Désormais, elles se sentent acceptées et en sécurité. »

by Chad Henderson