It looks like you are coming from United States, but the current site you have selected to visit is Comoros. Do you want to change site?

Yes, please! No, keep me on the current site

Types de pompes à boues liquides

Il existe trois principaux types de pompes utilisées pour le pompage de boue liquide :

  • Pompes à boues liquides horizontales
  • Pompes à boues liquides verticales
  • Pompes à boues liquides submersibles

Pompes à boues liquides horizontales

Les pompes à boues liquides horizontales sont souvent dites de surface car l’extrémité hydraulique et l’unité d’entraînement sont situées à l’extérieur de la pompe. Il s’agit du type de pompes à boues liquides le plus courant. Il est conçu pour un large spectre de hauteurs de refoulement et de débits, ainsi que d’options de matériaux.

Ces types de pompes sont généralement équipés de moteurs électriques et de joints standards. Dans les usines exposées à un risque d’inondation, il peut être justifié de remplacer une pompe horizontale de surface par une pompe à boues liquides submersible.

Pompes à boues liquides verticales

Les pompes à boues liquides verticales se divisent en deux groupes principaux :

  • Pompes de réservoir
  • Pompes de puisard à ligne d’arbre

Les pompes de réservoir sont considérées comme des pompes de surface. Le puisard est intégré dans la pompe. Le puisard ouvert et l’admission verticale évitent le blocage de l’air et garantissent un fonctionnement sans heurt. Il n’y a pas de palier ou de joint d’arbre immergé, mais un arbre relativement long qui dépasse du palier inférieur vers la turbine.

Les pompes de puisard à ligne d’arbre sont considérées comme des pompes semi-immergées car l’extrémité hydraulique s’enfonce dans la boue liquide tandis que l’unité d’entraînement et la structure de support restent en surface. Tout comme les pompes de réservoir, elles ne comportent ni palier ni joint d’arbre immergés, mais un long arbre en saillie.

Ces types de pompes sont montés à l’aide d’une platine sur le puisard. Les pompes à ligne d’arbre comportent un certain nombre d’inconvénients, il est donc préférable de les remplacer par des pompes submersibles :

  • L’écartement entre le moteur et le système hydraulique complique la manutention de la pompe.
  • Accès limité au puisard. L’accumulation de sédiments peut entraîner des problèmes lorsque la pompe est utilisée dans des puisards de plus de 2 m (6 pieds) de profondeur.
  • Non étanche à l’eau : une inondation endommage le moteur.
  • Niveau sonore élevé.
by Kristoffer Kratz